Omega 3

  1. Les Oméga 3 sont les stars de nos assiettes. Bons pour le coeur, pour l’équilibre émotionnel, pour la prévention de certaines maladies

    Les Oméga 3, des alliés indispensables

    Ces acides gras (AG) polyinsaturés sont dits essentiels car l’organisme ne sait pas les synthétiser et par conséquent, ils doivent être apportés en quantités suffisantes par l’alimentation. De plus, ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme à plus d’un titre.

     

  2. Manger mieux gras : ne faites pas la chasse aux gras sans comprendre. Certains acides gras essentiels sont indispensables, apprenez à mieux choisir vos aliments source de matières grasses : limiter l’excès de graisse « tout venant » surtout industrielle, modérer la consommation des graisses d’origine animale de filières d’élevage conventionnel (les filières oméga 3 apportent d’autres qualités de gras bien souvent équilibrés pour notre santé). Favoriser la consommation d’huile végétale source d’oméga 3 et ayant un bon rapport oméga 6/oméga 3 telles que les huiles de colza. Réduisez l’apport et la consommation d’huile sources d’oméga 6 telles que les huiles de tournesols, de maïs, de pépins de raisin ou huile de palme…
  3. Faites le plein d’oméga 3 : qu’il s’agisse des oméga 3 végétaux naturellement contenus dans les légumes verts de printemps et d’été, dans les huiles végétales de colza, de lin, de caméline, ou qu’il s’agisse des oméga 3 issu de la mer sous forme de sardine, maquereau, saumon ou foie de morue…
  4. Du poisson 2 fois par semaine : source de nombreux micros nutriments essentiels vitamines, minéraux, acide gras oméga 3… Les poissons méritent d’être consommés 2 à 3 fois par semaine (environ 400 g). Préférer les petits poissons de début de chaîne écologique car pauvres en contaminants et en mercure; préférentiellement également issue des filières de pêche durable. Pour les poissons d’élevage, choisissez la filière bio.
  5. logo_bbc-ombreDe nombreux essais et recherches ont été conduits depuis plus de 20 ans. Les effets positifs des Oméga 3 (présents dans la graine de lin cuite) sur la santé des animaux (fertilité, immunité, vigueur des animaux, frais vétérinaires diminués…) et donc la notre.

http://www.bleu-blanc-coeur.org/c/72/Histoire