Peeling: pour l’hiver prochain!

Le peeling permet d’améliorer l’aspect de la peau, d’obtenir une peau sans bouton, sans cicatrice, un teint plus clair, sans ridule.

À effectuer en période hivernale.

 

On désigne par peeling, l’accélération de l’exfoliation naturelle de la peau.

La peau est constituée de trois couches = en allant de la superficie à la profondeur, on retrouve :
L’épiderme qui contient entre autres des kératinocytes qui se renouvellent constamment (l’épiderme met entre 30 et 45 jours    pour se renouveler  entièrement).
Il a un rôle de protection ; c’est le lieu de fabrication de la mélanine qui protège la peau contre les agressions du rayonnement solaire ; c’est le lieu de la fabrication de la vitamine D.
Le derme qui constitue le support solide de la peau : on y retrouve des fibres de collagène, l’élastine, de l’acide hyaluronique….
L’hypoderme qui est le tissu graisseux sous cutané.

En plus d’affiner la couche superficielle de l’épiderme, le peeling traite aussi la texture de la peau au niveau du derme : on a ainsi à la fois une dermabrasion chimique et une régénération du derme
La qualité de la peau est améliorée en densité (plus de fibres collagène, plus de fibres élastiques) ainsi que son éclat.
Les molécules utilisées pour la réalisation d’un peeling :
Des acides de fruit, notamment l’acide glycolique (dérivé de la canne à sucre) pour les peelings dits superficiels.
-de l’acide trichloracétique (TCA) pour les peelings dits moyens.
Les indications des peelings
-le vieillissement cutané, en stimulant la synthèse du collagène et de l’élastine
-les hyperpigmentations (masque de grossesse, mélasmas, cicatrices pigmentées, lentigo ou tache solaire)
-les peaux acnéiques par action régulatrice des glandes sébacées.
-les cicatrices d’acné
-les vergetures
La préparation du peeling :
Il est impératif de préparer la peau un mois avant la réalisation de l’acte afin :
De rendre la couche cornée (couche superficielle de l’épiderme) perméable pour optimiser la pénétration du peeling
D’accélérer le turn over cellulaire pour éliminer la mélanine et limiter les rebonds pigmentaires
Pendant le peeling :
Une sensation de picotement et de chaleur est prévisible mais rapidement neutralisée par l’application de soins spécifiques.
Après le peeling :
Dans les suites immédiates, selon l’intensité et le type de peeling, on observera :
– un effet coup de soleil qui s’estompera dans les heures qui suivent
Une desquamation qui surviennent dans les 72 heures après un peeling au TCA.
Des soins spécifiques seront appliqués à domicile pendant quelques jours, afin de réparer la peau, avant de reprendre, en fonction des consignes que vous donnera votre médecin, les soins pré peeling.
Il est impératif dans les suites d’un peeling d’avoir une protection solaire efficace et continue et l’éviction solaire est impérative.
Un second peeling sera proposé à 15 jours ; en général, on propose ainsi une série de trois, quatre peelings, pour un résultat optimal, dont les effets se mesurent tout au long des trois mois qui suivent la série de peelings.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *